Blog Minceur… » Blog Archive 4 règles pour ne pas faire du cardio et finalement prendre 450 grammes

4 règles pour ne pas passer 30h à faire du cardio pour, au final, grossir de 450 grammes…

3 erreurs qui vous empeche de perdre votre surpoids

Aujourd’hui, j’accueille un article de Thomas Gétin (formé aux Etats Unis), coach certifié de la Training Academy (à Nantes) où je suis ses enseignements assidument avec le plus grand plaisir. Thomas a révolutionné ma façon de voir les choses sur mon entrainement et mon alimentation. J’ai atteint, en seulement 3 mois des résultats incroyables. Donc si vous voulez ENFIN des résultats visibles rapidement, soyez attentif et curieux à la lecture de son article. Je lui laisse la parole…

Comment ne pas passer 30h à faire du cardio pour prendre 450 grammes

L’athlète là, c’est Thomas Gétin ! Attendez vous à du changement si vous suivez ses conseils…

Dès qu’une personne décide de se prendre en main pour perdre du poids, le premier réflexe est de chausser les baskets et d’aller courir au moins 45 minutes. Il paraît que ça tape dans les graisses ! Et oui, le footing est considéré par un très grand nombre de personnes comme LE moyen de perdre du poids. Peut être le croyez vous également ?

Alors, je vous le dis tout net, quitte à vous surprendre ! Ce ne sont que des Foutaises ! Je vous explique…

En 2006, les chercheurs des Universités de Berkeley et Stanford tapent un grand coup dans l’industrie du fitness en révélant les résultats d’une étude réalisée sur des joggers habitués. Ecoutez ça ! Tous ces joggers (même ceux qui couraient plus de 12 km par jour) à l’issue de cette étude, avaient grossi !!!

Alors, vite ! Rétablissons la vérité avant que vous ne vous dégoutiez de l’activité physique et jetiez l’éponge par manque de résultat…

De nombreuses autres études ont prouvé que l’entrainement cardio (en aérobie) n’est absolument pas le meilleur exercice pour perdre du poids (et oui, je sais, c’est dur à encaisser) ! Voici quelques exercices en aérobie pour que vous compreniez bien de quoi il s’agit (si vous pratiquez ces activités, notamment pour perdre du poids, vous allez déchanter si ce n’est pas déjà fait)…

  • la course à pied,
  • les cours en salle de fitness,
  • l’elliptique,
  • le rameur,
  • et autres activités à effort long et peu intenses

En revanche, ces études offrent une solution à ce problème récurrent de manque de résultats (perte de poids, gain musculaire…) de façon sûre : l’interval training !

Rappel et études sur l’interval training…

L’interval training est basé sur des séances courtes MAIS intenses. On y alterne des temps de travail et de récupération. On ne parle donc plus d’aérobie mais d’anaérobie (effort court et intense).

Voici 2 études qui parlent d’elles même…

Etude 1 :

En 2007, une étude réalisée pendant 12 mois a démontré qu’après 6 jours d’entrainement par semaine en aérobie à raison d’1h par séance, la moyenne de poids perdu était de 1,590 kg au bout d’une année ! Soit 312h d’effort long et ennuyeux pour seulement 1,590 kg. Aïe !

Etude 2 :

Pire encore, une étude réalisée sur 15 semaines a comparé 2 groupes :

  • Le 1er faisait 20 min d’interval training 3 fois par semaine
  • Le 2nd, 40 min d’entrainement aérobic 3 fois par semaine.

Les 2 groupes ont suivi la même alimentation et ont brûlé le même nombre de calories durant leurs séances.

CROYEZ-LE ou NON, à l’issue des 15 séances, le 2ème groupe (30 heures total d’aérobie) a gagné 450 grammes en moyenne alors que le 1er groupe (anaérobie) a perdu en moyenne 2.5 kg et a en plus gagné en masse musculaire, donc un corps mieux dessiné et plus sexy !

Tout ceci va dans le sens des résultats de la plupart de mes clients à la Training Academy.

Conclusion de ces études…

Voilà ce que j’observe. Un grand nombre de personnes s’entête (et pour cause, ces personnes ne savent pas), s’ennuie et ne prend pas de plaisir à se « farcir » des heures de cardio en salle ou à courir. Et malheureusement, ils n’atteindront jamais leur objectif (surtout s’il s’agit de perte de poids).

Je vous le dis comme je le pense. Je trouve tout ça indécent de ne pas être au courant de ces études.

J’espère que vous l’avez compris, la vraie solution à l’heure actuelle pour obtenir des résultats (des vrais), c’est de s’entrainer en Interval Training. C’est le seul moyen pour vous d’être dans le vrai et d’obtenir des résultats visibles en un minimum de temps.

Voici 4 règles pour faire des séances d’interval training efficaces…

1- Donnez vous à 100% (même plus)

Donnez vous toujours à 100% de vos capacités physiques lors des temps d’effort dans vos séances. Au point que vous ne puissez pas parler à votre voisin (si vous avez la chance de vous entrainer avec quelqu’un).

Et profitez de la même manière à 100% des temps de récupération de façon à pouvoir repartir à fond lors du prochain temps de travail. Quand on est débutant, 100% de ses capacités, c’est essayer de faire de son mieux tout en écoutant son corps.

2- Variez vos exercices, temps de travail et de récupération

Variez les temps de travail et de récupération afin que le corps soit toujours surpris, « choqué » par ce que vous lui proposez (la routine ne donne aucun résultat). Il faut qu’il ait toujours à s’adapter. Comme je le dis souvent : « le meilleur intervalle est celui qu’on n’a jamais fait ! »

Sur mon blog, je propose de nombreuses séances avec des intervalles différents pour varier les plaisirs ! D’ailleurs en voici une petite pour vous (que vous pouvez faire chez vous) :

En voici une autre :

3- Entourez vous des bonnes personnes 

En pratiquant des séances dans des lieux ou avec des personnes qui font du cardio pendant au moins une heure sans intensité, téléphone à l’oreille ou avec un magazine sous les yeux (ou la télé), vous n’avez pas les bons modèles.

Pour avoir un corps différent des autres, il faut savoir s’entrainer différemment des autres et s’entourer de personnes qui ont des résultats en s’entrainant sérieusement.

4- Travailler avec votre poids de corps 

Pas besoin nécessairement d’un appareil pris d’assaut en salle ou de matériel qu’on n’a pas chez soi pour faire de bonnes séances. Avec simplement votre corps (sans rien d’autre) vous pouvez vraiment vous faire de très très bonnes séances.

Voilà, par cet article, ma volonté est de faire connaître à de plus en plus de personnes qu’en matière de perte de poids, il y a beaucoup d’erreurs de faites et que toutes les activités sportives ne sont pas égales (loin de là !). J’espère que mes conseils vous mettront sur le bon chemin pour atteindre vos objectifs !

Merci beaucoup à vous de m’avoir lu et… très bonnes séances !

Si l’article de Thomas vous a plu, vous pouvez vous rendre sur son blog en cliquant ICI. Vous trouverez une tonne d’informations passionnantes, ainsi que des exemples de séances d’interval training à pratiquer chez vous.

Ludovic, créateur de ce blog, est passionné par la pratique physiques, la nutrition et plus généralement le bien être. Il pratique régulièrement l\\’Interval Training et a pratiqué pendant des années la course à pied, la musculation en salle et le tennis de compétition (niveau régional 15/1). Ensuite, il a travaillé dans une des plus grosse chaine de remise en forme au monde pendant près de 2 ans. Enfin, il a réalisé près de 600 articles sur la perte de poids/santé et des dizaines de vidéos également sur ce thème.

Facebook Twitter Google+ 

56 Commentaires

  1. elisa dit :

    Personnellement, j’ai essayé le premier exemple et j’ai du mal à tenir 3 séances. Il faut déjà être sportif pour pouvoir tenir le rythme.

    Mais bon je suppose qu’il suffit juste d’un peu d’entrainement, en tout cas c’est vraiment intéressant je vais quand même essayer.

    • admin dit :

      Bonjour Elisa,

      Merci pour votre commentaire et d’avoir fait ce premier test.

      Il est vrai que cela sort un peu des sentiers battus. )
      Mais justement, c’est ce qui donne des résultats !
      Il faut savoir sortir de sa zone de confort pour cela (c’est souvent le plus difficile)

      Mais vous avez raison, tout est une question d’habitude.
      Au bout de quelques séances, votre corps va s’habituer et deviendra plus fort et plus résistant.

      Cordialement,
      Ludovic

  2. Benjamin dit :

    Bonjour Elisa,

    Pour apporter un complément d’information par rapport à la réponse de Ludovic, les séances proposées par Thomas Getin (Training Academy) et de manière plus générale, l’interval training, sont adressées à tous les niveaux (sédentaire, sportif, postnatal, personne âgée…).

    Les exercices sont toujours adaptés selon le niveau de la personne, ainsi un sportif et un sédentaire pourront faire un même exercice mais avec un niveau adapté pour chacun (ex : un squat normal pour le sédentaire et un squat sauté pour le sportif). Et surtout, le principe est de travailler à 100% de ses capacités.

    Entre travailler à 70% de ses capacités (cours d’aérobic, les Mills…) sur 40min et 100% sur 20min (interval training), quel est le plus rentable pour perdre du poids ? Les études montrées ci-dessus et d’autres ont souligné l’importance de préférer l’interval training.

    A bientôt,
    Ben

    • admin dit :

      Bonjour Benjamin,

      Tu as raison de préciser ça. C’est super important !
      L’interval training s’adapte au niveau de la personne (ce qui n’est pas toujours vrai dans les cours collectifs par exemple).
      Thomas donne toujours 3 ou 4 niveaux par exercice (un peu comme l’a expliqué Benjamin en ce qui concerne les squats).
      Sachez que pour les squats, il doit bien exister une dizaine de niveaux différents.

      L’idée, c’est que chacun donne 100% à son niveau.
      Lorsque le niveau en question devient trop facile, on passe au suivant.
      Donc, pas moyen de stagner avec ce genre d’entrainements.
      Les variations de difficultés, les temps de travail, de récupération, les charge si on en utilise… offres des possibilités INFINIES !
      Et Thomas et passer maître dans l’art de créer des enchainements d’exercices ultra-efficaces.

      Cordialement,
      Ludovic

  3. Cécile dit :

    Bonjour,

    Désolé mais étant une grande adepte de la course à pied, je ne peux être d’accord avec cet article.

    J’ai toujours appris que pour perdre du poids il fallait faire un effort physique régulier plus de 45 minutes. Par contre, je travaille également le fractionné (effort de courte durée à allure intense) mais c’est pour progresser pas pour perdre du poids.

    Il suffit de regarder le corps svelte voir squelettique des marathoniens pour comprendre et inversement les coureurs de 200m et 400m sont beaucoup plus musclés. Enfin bref ne m’enlever pas l’idée que courir une heure dans la forêt, ça ne sert à rien.

    Salutations
    Cécile

    • admin dit :

      Bonjour Cécile,

      Je vais vous faire un commentaire assez long car ce que vous dites est très représentatif de ce que pensent les gens en général.

      D’ailleurs, je comprends votre réaction car, je suis un peu comme vous. Je suis fan des efforts plutôt longs (de préférence en pleine nature) : course à pied, vélo… Le sport dehors m’apporte une liberté que ne m’apportera JAMAIS l’entrainement en interval training.

      Pour info, l’interval training a été une découverte pour moi depuis cette année seulement. Et je me suis mis à la pratique depuis début septembre. Ce n’est donc pas vieux !

      Si je peux me permettre, il faut bien que vous distinguiez 3 choses :

      – le fait de n’avoir pas de poids à perdre et de pratiquer une activité physique dans un autre but (le plaisir par exemple)
      – le fait de VOULOIR perdre du poids en priorité
      – le fait de VOULOIR perdre du poids en perdant des graisses, en prenant du muscle et en dessinant sa silhouette de façon esthétique

      Je m’explique…

      Personnellement, je fais partie de la catégorie 1 (peut être que vous également). Alors, vous vous dites surement, mais pourquoi faire de l’interval training ? Et bien, tout simplement parce les bienfaits sont énormes (j’en ai déjà parlé ICI) :

      – J’ai perdu 2 kilos de graisse en 3 mois et pris en muscles à différents endroits (ce qui compense mon poids d’origine car le muscle est plus lourd)
      -> j’ai énormément séché (mes muscles ressortent beaucoup plus)
      – J’ai éliminé mes douleurs de dos qui me gâchaient la vie (et mon sommeil)
      – J’ai une énergie incroyable (je peux faire 2 ou 3 séances d’IT d’affilée^^)

      Ensuite, les personnes de la catégorie 2, s’orientent à 99% (c’est là où le travail de Thomas est capital, ce pourcentage est beaucoup trop élevé) vers des exercices de type… cardio car, encore une fois, ces personnes ne savent pas et sont mal conseillés.

      Et vous avez raison Cécile, pour avoir des résultats dans ce cas et perdre du poids, c’est possible. Mais il faut bien l’avouer, il faut courir longtemps, voir très longtemps (bien plus que 45 minutes surtout si l’allure est faible). Peut être un peu trop d’ailleurs. La grande majorité des personnes en surpoids ou obèses sont bien incapables de faire cela avant des mois ou plutôt des années. Vous ne croyez pas ?

      Et comme l’explique les commentaires de Thomas et Benjamin, ce faisant, cet effort long creuse les muscles et on se retrouve avec un physique, disons, pas très esthétique car plutôt amaigri (profil du marathonien). Mais c’est sûr, léger !

      Enfin, être dans la catégorie 3 (disons le 1% des personnes restantes. Et encore, je suis généreux selon moi) amène les personnes à se poser la question suivante : quel genre d’entrainement est optimal pour perdre du poids rapidement, tout en brulant uniquement les graisses et en développant les muscles (les 2 vont de paires) ?

      Pour répondre à cette brulante question, dans tous les cas, les résultats des clients de Thomas parlent d’eux même. Jetez un oeil ICI.

      Pour conclure, vous voyez, vous aviez raison dans une certaine mesure. On peut perdre du poids en courant (catégorie 2). Mais ce n’est vraiment pas l’option la plus pertinente car trop longue, trop traumatisantes pour les articulations comme les genoux et dos (j’en sais quelque chose) et aboutissant à un physique qui, personnellement, ne m’attire pas du tout.

      Le but de cet article est de délivrer une autre façon de voir les choses concernant la perte de poids/graisses/gain musculaire.

      J’espère simplement qu’un déclic aura lieu pour certains ou certaines d’entre vous.

      Cordialement,
      Ludovic

  4. Thomas dit :

    Bonsoir Cécile,

    Tu as tout à fait le droit d’aimer, de prendre plaisir à courir et de faire ce que tu souhaites avec ton corps… Maintenant, les études scientifiques sont très claires sur le sujet par rapport à la non efficacité de cette activité pour perdre de la graisse.

    Lorsque tu compares un physique de marathonien et un physique de sprinteur, le marathonien a un taux de masse grasse supérieur aux sprinters.

    Pour faire simple, les marathoniens ont une masse musculaire faible en raison de l’effort qu’ils produisent (long et lent) car cela stimule l’hormone catabolique Corstisol qui détruit le muscle… C’est notamment pour cette raison que tu ne verras jamais un marathonien musclé !

    Excellente continuation à toi,
    A plus tard,

    Thomas

  5. Benjamin dit :

    Bonsoir Cécile,

    Je comprends votre point de vue car je l’adoptais il y a encore 2 ans.

    On nous rabâche (média, professionnel de la santé…) que la durée de l’effort est la clef de la perte de poids.
    Cependant, aujourd’hui, on se rend compte qu’on se trompe…

    En effet, dans une logique de perte de poids, je vais faire ma séance à ma salle de fitness (aerobic, zumba…) pendant 45 min, le souci est que l’intensité n’y est pas.

    Au lieu de perdre de la graisse (attention dans le terme « perdre du poids », il y a perdre du poids au niveau de la masse musculaire et au niveau de la graisse, or, nous voulons « taper » dans la graisse, super important de comprendre la nuance), on va puiser directement dans le muscle (car le corps, pour répondre à l’effort prolongé et peu intense, doit fournir l’énergie nécessaire, les muscles sont des cibles privilégiées).

    Cécile, tu prends l’exemple des marothoniens/sprinters, très bien. Je me permets d’ajouter un critère important dans la distinction de ces 2 genres : un marothonien a un corps « svelte » et les sprinteurs sont plus « corpulents », sauf que ce sont très généralement ces derniers qui ont un indice de masse grasse le plus faible. Juste pour dire que la physique ne dit pas tout.

    Par ailleurs, faire du footing (effort de longue durée, peu intense) dans une logique de perdre du poids n’est pas la meilleure des solutions. Les nouvelles études convergent sur l’intensité, sur un principe de fractionné/interval training (= alternance temps de travail/temps de repos). Après, courir permet de s’aérer, d’améliorer les capacités cardio/respiratoires…

    Pour conclure, Cécile, vous mentionnez pratiquer du fractionné. Dans la plupart des sports (et encore, y’a du chemin à faire), le fractionné est utlisé car il est en cohérence avec la pratique concernée (ex : au football, on ne court pas 20min non stop comme un fou, mais plutôt 10-20sec d’effort suivi de 20sec de récup, voilà le type d’interval à réaliser à l’entraînement, ou encore on l’utilise en athlé pour améliorer son allure entre autre).

    Voilà, je ne suis pas là pour vous dire (les gens qui pensent que durée = perte de poids) : ce que vous faîtes est mal. J’espère juste une prise conscience (pas évidente avec tout ce qu’on nous a inculqué), et à partir de là, envisager la perte de poids différemment.

    Cordialement,
    Ben

  6. kevin dit :

    Très bon article, après je pense que cela va prendre du temps avant que la plupart des gens mettent en pratique ce genre d’entrainement. Pour ma part au Canada, de plus en plus de personne travail en interval training.

    Ce genre de méthode s’adapte à tout le monde, puisqu’il est possible de le pratiquer sur un vélo, musculation, course a pied, rameur…..

    kevin

    • admin dit :

      Salut Kevin,

      Effectivement, en France, on s’éveille à cette pratique.
      On en est au tout début. C’est pour ça que ce travail d’information est capital.

      Cordialement,
      Ludovic

  7. Cécile dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie vraiment d’avoir pris le temps de me répondre aussi longuement pour m’expliquer. J’en avais besoin et croyez moi j’ai pris le temps de vous lire attentivement parce que je vais avoir du mal à penser différemment que tout ce qu’on a pu m’inculquer et qu’on continue de m’inculquer. Je vais même pas essayer d’en parler à mon entraineur de course à pied, je ne trouverai pas les arguments qu’il faut, même si apparemment les sondages parlent d’eux même. Au final, c’est juste une conviction à remplacer : la routine ne donne aucun résultat, il faut varier et « choquer » son corps.

    Mais pas évident de modifier sa façon de penser et de pratiquer, véhiculé par les médias et les professionnels de la santé. Exemple, j’ai acheté un tapis de course (une torture), pour les grands froid d’hiver et sombre. Sur la plupart des tapis de course, il propose des programmes d’entrainement : (fractionné, côte, ou perte de poids). Et vous l’aurez compris, le programme de perte de poids est plus long et plus régulier que les autres. Tout ça pour dire qu’il y a du changement à faire, enfin en France en tout cas (au canada apparemment c’est un peu plus ancré) . Je suis partagée : frustrée et curieuse.

    Pourquoi frustrée : J’adore les longues sorties en pleine nature : course à pied, vélo, randonnée en montagne. Même si , avant tout, ses sorties sont nécessaires pour le moral et la respiration, j’aimais l’idée qu’elles me faisaient maigrir. Comment, je vais penser désormais après une longue sortie : mince j’ai peut-être puisé dans mes muscles voir même, mince j’ai peut-être grossi (ref aux chercheurs des Universités de Berkeley et Stanford en 2006). De la même manière, j’ai du mal à aller à la piscine et pourtant on nous véhicule l’idée que nager est un excellent sport. J’ai enfin trouvé la motivation pour y aller, sauf que je ne sais plus comment faire : j’avais prévu de nager 1h la brasse persuadée que c’était bien. Du coup je suis perdue : ça va peut-être servir à rien d’autant que je ne prends pas autant de plaisir à nager qu’à courir. Pour être efficace faudrait peut-être que j’alterne toutes les nages, que je sorte de l’eau, que je plonge que je traverse le bord en courant… Enfin, bref vous l’avez compris d’une simple conviction à remplacer : je me pose pleins de questions, voir même je ne suis pas prête.

    Pourquoi curieuse : Finalement, si je vais voir les blogs de nutrition et sport, c’est que j’aimerai d’avantage de résultat sur mon corps. Alors pourquoi pas penser intelligemment et faire partie des 1% qui veulent une perte de poids en perdant des graisses, en prenant du muscle et en dessinant sa silhouette. D’autant que habituée des longues sorties je peux aisément donner 20 minutes de mon temps 3 fois par semaines pour tester cette méthode d’IT. Je vais donc m’attarder à regarder attentivement vos vidéos pour me faire un programme afin de varier les exercices. Reste plus qu’à me motiver ! mais ça je sais le faire surtout quand vous me parlez des résultats.

    Merci encore
    Bon entrainement !
    Cécile

    • admin dit :

      Bonjour Cécile,

      Comme vous aimez la course à pied, pas de souci. Continuez !

      Par contre, si vous voulez davantage de résultats sur votre corps, je vous suggère de faire quelques séances d’interval training dans la semaine.

      Le blog de Thomas en regorge (même sans matériel) et cela ne vous prendra que très peu de temps.

      Tenez nous informé.
      Ludovic

  8. lydia dit :

    Bonjour, j’aimerai perdre une dixaine de kgs (1m66 pour 67kgs).

    J’en ai déja perdu 7 depuis mi octobre grâce à l’arrêt des sucreries et reprise du sport. Je fais 1h de cardio a faible intensité les lundi et vendredi avec 15 mn d’abdos. Les mardi et jeudi 1h de musculation (séries longues et légères) +45 mn de cardio. Je me repose les mercredi et les samedi dimanche. Je suis très interressée par votre méthode d’interval training. Je suis une femme de 39 ans.

    Pourriez avoir l’amabilité de me confectionner un programme pour arriver à mon objectif svp ?

    • admin dit :

      Bonjour Lydia,

      Merci pour votre intérêt à cet article sur l’interval training et bravo pour votre reprise d’activité physique déjà significative je trouve.

      Personnellement, je ne confectionne pas de programme (enfin pas pour le moment en tout cas). Je ne pense pas que Thomas fasse cela à distance non plus. ce que je vous invite à faire, c’est cliquer dans la catégorie « séances » dans la colonne de droite sur son blog. Vous trouverez un tas de séances possibles.

      Si vous avez un doute ou qu’un exercice de la séance vous parait (trop) difficile, vous pouvez écrire un commentaire sous la vidéo pour expliquer votre souci et Thomas se fera un plaisir de vous répondre.

      J’espère que cette réponse vous conviendra.
      Faites le moi savoir.

      Ludovic

    • Benjamin dit :

      Bonjour Lydia,

      Je me permets de discuter de votre programme à la semaine (dans le but de vous aider, j’espère que vous n’y voyez rien de mal)

      Tout d’abord, comme je l’ai mentionné dans un post ci-dessus, il faut manipuler avec précaution l’expression « perdre du poids ».
      En effet, nous pouvons perdre de la graisse (votre objectif), mais aussi du muscle (ce qu’ili faut éviter).
      Les dernières études montrent que des programmes « cardio » de longue durée à faible intensité n’affectent guère la perdre de graisse. Au contraire, le corps va puiser l’énergie là où il en trouvera, et dans le cas de ce type de programme, les muscles sont ciblés.

      Ensuite, vous mentionnez pratiquer des séances d’abdos.
      Je vous mets en garde contre ce genre de séances, les abdos sont des muscles à part entière. Je m’explique : ce n’est pas en les travaillant spécifiquement que la graisse autour se dissipera (on perd de la graisse de manière globale et non ciblée).
      Les abdos servent de liaison entre le bas et le haut du corps, permettant entre autre le transfert d’énergie entre ces 2 parties.
      Par conséquent, faire des abdos améliorera ce transfert, par exemple, ramasser un pack d’eau au sol sera plus « facile », car le haut et bas du corps travailleront en synergie via des abdos plus solides.
      Autre exemple de concevoir les abdos, sans nous en rendre compte, nous en réalisons des milliers quotidiennement. Dés lors que je respire, je me penche, tend la main, enfin dés qu’un déséquilibre à lieu au sein de notre corps, les abdos sont sollicités.
      A présent, pensez vous que faire par exemple 4 séries de 30 abdos soit 120, influenceront la structure des abdos ?
      Après, inclure une série d’abdos dans un programme, c’est bien, mais surtout ne pas faire une séance spécifique d’abdos.

      Pour conclure, votre objectif est de perdre une dizaine de kilos (vous avez déjà perdu 7kgs, en supposant que c’est de la graisse, voir ci-dessus).
      Essayez progressivement de changer votre programme, en réduisant votre temps de travail, en incluant temps de travail/temps de récupération, et surtout avec une intensité maximale.
      Pour vous donner une idée, je vous conseille de visiter le site de Thomas Getin http://trainingacademy.fr/blog/
      A côté de cela, si vous combinez une alimentation saine, les résultats positifs sont inévitables.

      Cordialement,
      Ben

      • admin dit :

        Salut Benjamin,

        Merci pour ce commentaire que Lydia (et d’autres surement) apprécieront.

        Pour info, Benjamin (si je ne me trompe pas) est de « la partie ». Il travaille « dans le sport » (il précisera peut être) et a suivi Thomas pendant un bon moment à la training Acdemy donc vous pouvez lui faire confiance concernant ces conseils.

        Enfin, Tu as raison. On ne peut choisir l’endroit on perd des graisses. Perso, je n’ai jamais vu autant mes abdos depuis que je fais de l’interval training (et donc sans série/séance ciblées sur ces muscles là).

        A bientôt j’espère.
        Ludovic

        • Benjamin dit :

          Salut Ludovic,

          Je te remercie pour le crédit que tu m’apportes

          Je pourrais en effet me présenter brièvement;)

          Je m’appelle Benjamin Pénard, 24 ans, et suis des études (j’ai une licence STAPS spécialité « Entraînement Sportif »). Via le STAPS, j’ai rencontré Thomas Getin, j’ai été stagiaire durant 2 ans, il m’a ouvert les yeux par rapport au monde du fitness (j’étais canalisé seulement sur le Step, les Body…), j’ai découvert l’interval training, mon coup de coeur.

          Depuis janvier dernier, je vis en Angleterre afin de perfectionner mon anglais car mon projet est de d’obtenir des formations américaines dans le fitness (je me forme à distance déjà, le NSCA, même diplôme que Thomas). En février prochain, je pars pour un an au Canada pour acquérir cette philosophie, expérience dans le fitness américain.

          A mon retour (et même bien avant), je partagerai mon nouveau savoir-faire et savoir-être, toujours être dans une logique de se renouveler, ne pas rester sur ses acquis (mais je crois que nous sommes déjà d’accord par rapport à ça Ludovic 😉 )

          Je me ferais toujours un plaisir de répondre aux personnes dans le besoin,

          Take care,
          Ben

          • admin dit :

            Super Benjamin,

            Merci pour cette présentation sympa.
            En tout cas, c’est un beau projet ! Bravo.

            A bientôt peut être à la salle de Thomas.
            Ludovic

          • Anthony dit :

            Bonjour,
            Je suis également coach dans l’est de la france. Je m’intéresse également depuis quelques temps aux « techniques » venant notament des etats-unis en terme de perte de poids. J’ai commencé à pratiquer le HIIT et notament le TABATA depuis quelques mois. Je commence à le mettre dans les séances de mes clients.

            Peux-tu m’en dire plus sur les cours à distance du NCSA?
            Qu’apportent-ils, peut-on s’inscrire librement? Quels sont les tarifs etc…?

            Merci
            Anthony

          • admin dit :

            Hello Anthony,

            Je ne sais pas si Thomas reviendra par là, le mieux est de passer sur son blog (page contact) pour lui poser la question directement.

            Ludovic

          • Anthony dit :

            Pardon cela s’adressait au dernier message de Benjamin.

          • admin dit :

            Ha ok,

            Même chose, je ne sais pas si Benjamin repassera sur les commentaires de cet article.
            Tu peux me poser ta question, peut être que j’arriverai à y répondre.

            Ludovic

  9. Cécile dit :

    Bonjour Ludovic,

    J’ai commencé une séance de 22 minutes : dur dur j’ai mal partout mais c’est bon signe. Je voulais juste savoir combien de séance vous faites par semaine ? Autre question : vous qui aimez également les longues sorties en nature : vous pensez que les séances d’IT peuvent être un plus pour augmenter mes performances en course à pied ou au contraire?
    merci merci
    Cécile

    • admin dit :

      Bonjour Cécile,

      Bravo pour cette première. Je vois que vous êtes passé vite à la pratique. Excellent !

      Oui, je confirme, on a mal un peu partout quand on démarre ! 🙂 C’est normal ! Vous travaillez un tas de muscles mis sous silence en temps normal (même lorsque vous courez).

      Personnellement, je compte me servir de l’IT pour 2 raisons précises :
      – Me sentir mieux dans mon corps. Le « sculpter » comme je l’entends en complément d’une excellente hygiène alimentaire.
      – L’utiliser comme un tronc commun d’entrainement pour mieux apprécier (car plus fort et endurant) mes sorties longues en nature : vélo, course à pied, alpinisme…

      Perso, je ne recherche pas la performance (dans le sens de vitesse) lors de mes sorties « cardio » longues mais le plaisir d’être en contact avec l’extérieur, parfois dans des environnements difficiles comme en montagne.
      (Voici le genre de challenges que je fais : http://domination-web.com/avez-vous-fait-votre-life-list-voici-la-mienne-a-la-montagne/ )

      En revanche, pratiquer également l’IT en complément d’entrainement spécifique Course à Pied me parait tout indiqué pour améliorer vos performances. L’IT est tellement intense que vous allez vous « balader » avec une intensité plus faible. Vous allez vous sentir comme léger comme une plume dans vos basket (c’est ce que je ressens maintenant quand je cours).

      J’espère que cette réponse vous permettra d’y vois plus clair.

      Cordialement,
      Ludovic

  10. Cécile dit :

    Rebonjour,

    Je suis vraiment contente de la réponse si l’IT me permet de progresser et surtout de mieux apprécier mes sorties longues.

    C’est que je suis souvent la seule fille dans un groupe de garçon et je veux pas être le boulet de la bande. J’aime également les challenges (type raid), c’est pourquoi je suis très impressionnée par tes exploits de ta life list en montagne. Je vais chaque été faire des randonnées en montagne et du vtt, mais je n’ai jamais testé l’escalade.

    Il est peut être temps que je commence ma propre life list. Je croyais jusqu’à présent que j’étais trop obnubilée par mon poids, je sais grâce à toi qu’on peux tout simplement être passionné par la nutrition, le bien être et le sport. J’ai toujours su et maintenant j’ai les mots pour le dire : « la maîtrise de mon corps et notamment celle de mon poids est un besoin vital ».

    Merci Ludovic
    Je vous tiendrais au courant de ma progression et des résultats en IT…

    A+++
    Cécile

    • admin dit :

      Hello Cécile,

      Tu es dans un club de course à pied, c’est ça ?

      Ha oui, la life liste, c’est selon moi le meilleur moyen d’avancer et de ne pas rester dans le statut quo, la routine… N’hésite pas à faire la tienne. Pour tous les compartiments de ta vie d’ailleurs (perso, pro, hobbies…)

      C’est vrai que celle là, à la montagne, était bien sympathique à faire (mais j’ai encore plein d’idée 😉 )

      Et bien maintenant, pour ton poids, tu connais l’IT et pour le plaisir, tu as de belles sorties en pleine nature à faire !^^ Elle est pas belle la vie 😉

      Oui, tiens nous au courant de tes résultats. J’ai vu ton planning semaine sur le blog de Thomas. N’oublie pas de faire des pauses régulières : un ou 2 jours par semaine et un break de plusieurs jours au bout de 2 à 3 mois (même si c’est dur à faire^^)

      A bientôt
      Ludovic

  11. Cécile dit :

    Hello Ludovic,

    Oui je suis dans un club de course à pied depuis 1 an, d’ailleurs j’y vais dans 1/2 heure et c’est un pur bonheur. Mon entraineur est génial, il prône la progression en douceur et ça marche, en 1 an, j’ai gagné 8 coupes. Pourtant, à la base je ne suis pas compétitive et je cours pour mon plaisir.

    C’est vrai que tu fais bien de me rappeler qu’il faut que j’intègre du repos dans mon planning.

    Sinon, petite anecdote, j’ai repris le boulot après 2 jours de congés et un collègue m’a demandé si j’avais nouveau fait du sport toute la journée parce que j’ai mal partout. J’ai rigolé intérieurement car je n’ai pas osé lui dire que non « je n’ai fait que 22 minutes de sport lundi ».
    J’ai déjà prévu mes exercices D’IT pour demain, une séance qui m’a l’air fort sympathique.

    C’est ma devise que je dis souvent : « elle est pas belle la vie  »

    A bientôt
    Cécile

  12. Lanto dit :

    Salut,
    Je suis une femme agée de 45ans, je pèse 80kg.
    Pendant 3 mois et presque 6/7 j’ai essayé tous les exercices amincissants avec régime sans sucre ni graisse.
    Maintenant, je suis à 78kg. Mon poids voulu est de 65 kg. Je suis impatiente.
    Est ce une question de routine ou d’interval qui ne va pas ?
    Merci Ludovic

    • admin dit :

      Bonjour Lanto,

      J’ai peur de ne pas avoir bien compris la question…
      Quels étaient vos « exercices d’amincissement » ? Etait ce sous le modèle d’interval training (travail/récupération) ?
      Allez jetez un oeil aux séances d’interval training proposées par Thomas. Essayez en une à votre niveau.

      Tenez moi informé.
      Ludovic

  13. Thomas dit :

    C’est bien sympa et intéressant tous ces commentaires!
    A plus tard,

    Thomas

  14. lydia dit :

    D’après mon impédencemètre je n’ai pas perdu de muscle mais que du gras (ouf) j’ai même pris un peu de muscle. Je compte me mettre à l’interval training dès lundi. Ma question est : une séance de 20 minutes 3x/semaine est-elle suffisante pour continuer à perdre 1 kg/semaine (je rappelle que j’aimerais perdre encore 10 kgs…).

    De + ma séance peut être au choix que de la course à pied (course a fond 30 sec alternée de 30 sec de récup) ou que des exercices de renforcement musculaire très rapide au poids de corps ??

  15. Benjamin dit :

    Bonjour Lydia,

    C’est une bonne chose si vous ayez décidé de changer de méthode d’entraînement.
    Par rapport à votre exercice « sprint 30 » suivi de 30 » récup’ » pensez à l’adapter au début selon vos capacités (sprint plus court, plus long, plus de récup’…). Sinon, c’est super!

    Après, il serait plus agréable pour vous d’intégrer différents exercices, pour éviter la monotonie des séances (pensez à chaque fois à changer d’intervalle, c’est-à-dire si lundi vous faîtes du 30/30, la séance suivante peut être du 35/40…)

    Si vous souhaitez perdre de la graisse en optimisant ce genre de séance (interval training), ajoutez des exercices tels que squat, fente,,, (commencez toujours par des niveaux faciles, pour « apprivoiser » le geste).

    Ces derniers sollicitent les gros muscles (fessiers, quadriceps), donc plus grand consommateur d’énergie (par extension, de calories).
    Pour terminer, pensez (je suis sûr que vous le savez) à répartir (manger) le dosage entre les nutriments (la perdre de graisse sera optimisée) et travaillez à intensité maximale 😉

    A bientôt,
    Ben.

  16. lydia dit :

    Merci Ben pur ces conseils. Donc une séance de 30 mn (dont 5 mn d’échauffement et 5 mn de récup) 3x/semaine te semble suffisant ?

    • admin dit :

      Oui Lydia,

      Commencez comme ça. 3 séances de 30 minutes comme vous le montrez est parfait pour démarrer.

      Ensuite, ne vous focalisez pas trop sur le poids mais davantage sur la forme/l’aspect de votre corps.
      On peut peser le même poids mais avoir 2 silhouettes complètement différentes.
      L’essentiel est de faire fondre la graisse et de conserver/développer le muscle.

      Donc le poids n’est qu’une donnée. Pas forcément la meilleure qui soit à mon avis.

  17. Benjamin dit :

    Lydia,

    Ce serait en effet super.
    Comme vous l’avez précisé, pensez à un bon échauffement qui doit inclure :
    – progressivité de l’intensité (on finit fort à la fin, faut faire monter la fréquence cardiaque)
    – solliciter les muscles et articulations qui seront utilisés dans les futurs exercices
    3x/semaine est un excellent début, une fois que vous aurez de bonnes sensations, vous pourrez augmenter la fréquence. Mais le plus important,varier les exercices et l’interval de travail d’une séance à l’autre (pour que le corps ne s’habitue pas à l’effort).

    A bientôt,
    Ben

  18. lydia dit :

    Donc 3x/semaine n’est qu’un début. Donc l’idéal ça serait de pouvoir faire + de séances dan la semaine je suppose. En ce qui concerne les séries légères et longues en muscu c’est de la perte de temps pour aucun résultat c’est ça ?

    • admin dit :

      Lydia,

      La muscu c’est bien… et le format en IT s’y prête également très bien.
      A savoir, court et intense. Si vous pouvez charger, faites le !
      Sans toutefois prendre de risque. Progressivité des charges : c’est la même chose. 😉

      Ludovic

  19. lydia dit :

    Ma coach m’a dit des séries courtes (10) avec poids lourds développent le muscle en volume. Pour m’affiner elle m’a conseillé des séries de 25 légères snif… 🙁

    • admin dit :

      Intéressant ça !

      D’une certaine manière oui. Vous et (votre coach) avez raison ! Mais attention, il y a plusieurs sonorité à prendre en compte au mot… « lourd » !

      (1) Premièrement, il y a lourd comme suffisamment « lourd » pour vous permettre de faire un circuit training en IT (donc moyennement lourd donc si vous préférez. c’est de cela que je parlais) et d’enchainer des exos avec un temps de récupération plus ou moins grand. Si vous chargez trop, vous n’allez pas suivre le rythme et ce n’est pas le but.

      (2) Après, il y a le très lourd et l’utra-lourd (type haltérophilie et « heavy muscu ») qui permet, lui, de prendre de la masse/volume (c’est le but d’ailleurs). Mais en général, le temps de récupération est assez long (faut récupérer de cette intensité maximale) et on n’enchaine pas sur autres exos comme en IT. D’ailleurs, en général, on continue sur le même exo pour « traumatiser » les muscles sollicités à mort.

      Ensuite, votre coach oublie (peut être) un phénomène : l’EPOC (Excess Post Workout Oxygen Consumption) ou l’effet « Afterburn Effect » (effet bruleur de calories après un travail en haute intensité) [qui pourrait faire l’objet d’un article à lui tout seul^^]

      L’idée est la suivante :
      – plus on met lourd, plus on « choque » l’organisme
      – plus on choque l’organisme, plus l’organisme brule de calories après l’effort lui même (et ce, en plus de l’effort lui même)
      – et plus on brule, plus la balance calorique est déficitaire et donc moins on gagne de poids (ou plus on est censé en perdre. Surtout des graisses en faisant de l’IT)

      Bref, dans tous les cas, le but en IT est de progresser/sécher/muscler. Pour ça, il faut charger / réduire les temps de récup / intensifier. C’est tout l’intérêt de travailler à niveau et non en sous-niveau (ce qui n’a pas d’intérêt).

      Après, je ne connais pas votre physique. Je ne sais pas à quoi vous voulez ressembler. Je ne connais pas vos objectifs. Je ne sais pas comment votre organisme réagit à l’activité physique (surement pas différemment de d’autres personnes^^). Mais rassurez vous, difficile de prendre du muscle comme un bodybuilder avec de l’IT si c’est ce que vous redoutez (ce n’est pas le but d’ailleurs). Dites vous quand même que l’enchainement des exos s’apparente à du gros cardio (le coeur bat très fort et transpirez beaucoup). Vous comprenez ?

      Cordialement,
      Ludovic

      Ps:
      Encore une fois, pour toutes ces raisons, je vous conseille de faire des séances de muscu/cardio en circuit training avec chronométrage.

  20. lydia dit :

    Ok merci pour ces longues explications. J’ai encore une question pour être sûre d’avoir bien compris : je dois utiliser des poids aussi lourd que possible ok mais faut ke je sois capable de faire des séries de au moins 10 répetitions ou peu importe ?

    • admin dit :

      Bon. Prenons un exemple :

      Vous pouvez enchainer 6 exercices musculaires (si c’est ce que vous voulez) du genre :
      – haut de corps
      – bas de corps
      – haut de corps
      – bas de corps
      – haut de corps
      – bas de corps
      (on peut faire de même en enchainant des exos cardios/muscu pour la variation)

      Vous pouvez faire 30 secondes de travail / 30 secondes de récup avant de passer au suivant (ou prendre 40/20 ou encore 20/40…). Vous pouvez enchainer ce circuit 3 à 6 fois (vous pouvez prendre une minute entre chaque circuit pour récupérer si besoin ou un peu moins/plus).

      Du coup, on ne parle pas en répétitions mais en temps de travail. L’idée est que vous preniez le poids maximal/optimal pour terminer au mieux votre exo, tout en étant capable de continuer les autres en respectant les temps de récup (sans prendre davantage de temps / et en gardant suffisamment de jus).

      Perso, en général, lors de mes premiers circuits, mes poids sont plus grands (que ceux de la fin) car je n’ai (forcément) plus la même énergie. Mais, en faisant ainsi, chaque exercice, de chaque circuit est optimisé au maximum de mes possibilités. Si vous voulez conserver le même poids tout au long de votre séance, vous pouvez augmenter progressivement votre temps de récup (soit en réduisant d’autant le temps de travail soit ne le conservant) au fur et à mesure des circuits (au fur et à mesure que voter fatigue grandit) du genre : 20/20/30/30/40/40 (récup).

      Bref, les possibilités sont infinies. Vous comprenez la philosophie du truc ?

      N’hésitez pas à donnez la séance que vous avez en tête et on pourra en discuter ! 😉

      Cordialement,
      Ludovic

  21. lydia dit :

    Je compte courir d’un appareil à l’autre dans ma salle de sport lool

    • admin dit :

      C’est ce que je faisais quand j’étais encore en salle de fitness (traditionnelle).
      Les autres clients, tranquillement installés me prenaient pour un fou ! 😉
      Surtout que je suis une vrai pile quand je suis en séance !

      Ludovic

      • Thomas dit :

        C’est là que tu sais que tu es dans le vrai Ludo, c’est un bon repère!! 🙂
        Si en salle classique, les gens ne te prennent pas pour un ouf, c’est que tu taff comme eux et malheureusement 99% d’entre eux bossent dans le vide et perdent leur temps… c ‘est la triste vérité!!

        A plus,

        Thomas

    • Benjamin dit :

      Salut Lydia,

      Il serait mieux que vous résonniez en terme de temps pour un exo.
      Je m’explique :
      10 répétitions par rapport à quoi ? votre force max ? l’avez vous mesurée avec votre coach ?
      Il serait bien plus intéressant de faire ceci :
      prendre toujours le plus lourd que vous puissiez (il faut connaître son corps, enfin l’idée est de prendre progressivement de plus en plus lourd), pour que le muscle ne s’habitue pas au poids.
      Ensuite si votre interval de temps est par exemple 30/30, en 30sec, vous devez enchaînez un max de répétitions.
      Si vous craignez prendre du muscle comme un body builder, je vous rassure, il y a de la marge. Tout simplement parce qu’il faut avoir une hygiène de vie exemplaire, entre autre avoir un apport en protéine important.

      A bientôt,
      Ben

  22. lydia dit :

    Merci mille fois pour votre temps

  23. Cécile dit :

    Bonjour à tous,

    Intéressant tous ces commentaires. Pour ma part, j’ai fait mes trois premières séances d’IT de 20 à 25 minutes la semaine dernière (avec poids du corps comme je n’ai pas d’instrument). Pas évident de se motiver toute seule dans sa cave, alors pendant la séance je garde à l’esprit : « Allé vas y l’important c’est l’intensité pas la durée ». Je ressors épuisée de la séance et j’ai toujours mal partout, mais je suis contente surtout pour le haut du corps. Pour l’instant bien-sûr, il est trop tôt pour voir les résultats mais je vais continuer et je vous tiens au courant.
    Salutations
    Cécile

    • admin dit :

      Bonjour Cécile,

      Et oui, seul(e), c’est pas toujours évident.
      Moi aussi, j’en passe quelques une dans ma cave ! 😉
      Petit conseil : met de la musique (lecteur mp3 par exemple) : ça motive !
      Tiens nous au courant.

      Cordialement
      Ludovic

      PS:
      Oui, intensité maximale ! 😉

  24. lydia dit :

    Cette semaine j’ai fais 4 séances de 20 mn sur un tapis de course. 5 mn d’échauffement suivi de 10 mn (30’/30′ course rapide/ralentissement). Puis 5 mn retour au calme. Je suis lessivée après la séance. Vous pensez qu’il me faudra combien de temps pour pouvoir augmenter la durée de ma séances ?

  25. lydia dit :

    Pas de réponse snif

  26. Farah dit :

    Hhhhh je dois avoue que je n’ai rien compris est ce que le footing sert a rien moi je le pratique pendant 15 min tous les jours c suffisant ?
    Farah Articles récents…Enfin trouver la motivation pour maigrir…My Profile

    • admin dit :

      Bonjour Farah,

      Si c’est pour se faire du bien, se défouler, oui, le footing est très bien.

      Si c’est pour perdre du poids et transformer son physique, la réponse est NON.

      Ludovic

laissez votre commentaire

CommentLuv badge